Séance de sexe de l’après-midi

ta bite dans mon cul

Je rentre à la maison et je te trouve dans la baignoire principale en train de prendre un bain moussant avec tes cheveux blonds empilés sur ta tête et sirotant du vin blanc dans un verre à long pied. Tes boucles d’oreilles dorées sont assorties à tes cheveux et tes lèvres ont un éclat humide. Vous souriez timidement et dites “Bonjour”. Tes seins généreux sont mouillés et tes gros tétons roses sont durs. Tu m’attendais et tu pensais à notre après-midi.

Je m’assois à côté de toi et utilise le gant de toilette pour te frotter le dos. Je presse l’eau chaude savonneuse sur tes épaules et je regarde l’eau couler le long de ton dos. Nous parlons un peu et je vois que tu as les ongles des doigts et des orteils fraîchement peints d’une jolie couleur rouge. Puis je t’aide à sortir du bain et te donne une serviette. Tu l’enroules autour de toi, tu prends ton verre de vin et tu dis que tu vas revenir dans quelques minutes en traversant la maison jusqu’à une autre chambre.

Il y a des draps frais retournés sur notre lit et des coussins Liberator tout autour. Au pied du lit, il y a un plus grand coussin/banc qui est à égalité avec le haut du matelas du lit. Une petite bouteille de lubrifiant est posée là, à portée de main. À côté, il y a un fouet à manche en verre avec des brins succulents de queues d’agneau de couleur sarcelle. Une musique légère, douce et sexy joue au piano sur la chaîne stéréo. Ma bite gonfle à mesure que je pense à ce qui va se passer.

J’enlève mon costume et je prends un bain. Alors que je me trempe dans la baignoire et que je sirote une bière fraîche, je peux sentir les zones que j’ai rasées autour de ma queue et de mes couilles. Je sais que tu aimes ça.

Quand j’ai fini, je sors, je me sèche et je m’allonge sur le bord du lit, un coussin sous le dos, en t’attendant avec impatience. Nous avons fait cela de nombreuses fois auparavant, mais à chaque fois cela me rend fou.

Quelques longues minutes plus tard, tu entres dans notre chambre, les cheveux défaits, vêtue d’un déshabillé de soie rouge, d’un string rouge qui couvre à peine les lèvres gonflées de ta chatte et de bas noirs à hauteur de cuisse. Tes lèvres sont recouvertes d’un rouge à lèvres rouge vif et tes yeux sont maquillés comme il se doit, mettant en valeur tes yeux verts étouffants. Tes seins rebondissent doucement avec chaque balancement de tes hanches.

Tu t’agenouilles entre mes jambes écartées et enroule sensuellement tes doigts autour de ma bite en pleine érection, dure et palpitante. Je suis sur le point de recevoir une fabuleuse pipe, humide et débraillée, je peux le dire. Puis tu me prends dans ta bouche et tu me caresses lentement en même temps. Je tiens tes cheveux en arrière, hors de tes yeux et de ta bouche, pendant que je profite du spectacle délicieux et sexy que tu m’offres. Lorsque tu me retires lentement de ta bouche, tes lèvres se referment autour de la tête de mon sexe et ton rouge à lèvres et tes ongles rouges sont tellement sexy. Tu lèches la tête de ma bite et tu suces le manche. Tu alternes avec la succion de mes couilles, puis la gorge profonde, en prenant tout et en bavant partout, en caressant et en pressant lentement. J’attrape tes seins et je pétris doucement tes mamelons durs entre mon pouce et mon index et je les tire doucement et lentement vers moi, un par un, tandis que je tiens tes cheveux hors de ton visage avec mon autre main. Tu laisses échapper un gémissement et tu me dis que ton clitoris est dur. Je peux voir que ta chatte est en train de mouiller alors que tu balances lentement tes hanches. Puis tu commences à bouger ta tête de haut en bas à un rythme régulier, ce qui me fait gémir de plaisir. Je te dis de me sucer comme ça. Tu lèves la tête et chuchotes “Baise ma bouche”. Je m’exécute avec plaisir. Tu me dis de caresser ma bite dans ta bouche et je le fais. Tu suces le bout de ma bite avec tes lèvres rouges, brillantes et humides, et je me sens prêt à jouir quand tu lèves la tête, me regardes dans les yeux et me dis lascivement : “Baise mon cul”. Quelle excitation !

Vous vous déplacez vers le coussin/banc au bout du lit et vous vous agenouillez dessus. Tu te penches, le visage dans les draps et les bras devant toi, et tu te penches en avant sur l’oreiller du corps contre le coussin en écartant les jambes et en poussant ton cul vers le haut. Je m’agenouille derrière toi, entre tes jambes, et je tire le string sur le côté, près de tes lèvres, et je vois ton cul serré et ta chatte scintillante et bien rasée étalés devant moi. “Touche mon clito”, tu gémis. Pas encore. Je prends mes deux mains pour caresser tes fesses lisses et chaudes et les écarter. Vous gémissez dans l’attente de ce qui va se passer ensuite. Tu le veux et ça se voit. Je prends le fouet et fais doucement courir les queues en peau d’agneau contre ta chatte et le long de la fente de ton cul. Tu gémis et remues ton beau gros cul dans l’attente. Puis je fouette tes joues avec le fouet et tu te tords sous chaque coup de fouet et tu gémis pour en avoir plus.

“Touche mon clito”, dis-tu à nouveau, mais cette fois dans un murmure bas et précipité avec un sentiment d’urgence. Je verse un peu de lubrifiant sur mes doigts et le frotte sur la tête de ma bite. Puis j’embrasse les joues de tes fesses, je prends mes doigts humides et je caresse les lèvres de ta chatte en les faisant glisser jusqu’à ton clitoris dur qui réclame de l’attention. Je frotte doucement autour et sur lui dans un cercle lent et doux. Tu gémis plus fort et te tortille sous mon toucher. Puis, avec mon autre main, j’écarte ton cul et ma langue tourbillonne lentement et humidement autour de ton anus. Je le lèche, je le lèche et j’appuie doucement dessus avec le bout de ma langue en même temps que je touche ton clitoris. Tu te balances d’avant en arrière et autour de toi tandis que des sons doux s’échappent de ta gorge. “Mets-la dedans. Mets ta bite dans mon cul !” tu cries doucement.

Je donne un dernier long coup de langue pendant que mes doigts glissent de ton clito vers ta fente, le long des lèvres de ta chatte maintenant très humide. Je frotte doucement des cercles autour de ton trou et j’enfonce lentement un doigt juste un peu et je le remue pour te taquiner alors que ton cul palpite d’anticipation. Puis je me lève et avec une main j’écarte ton cul et avec l’autre, je prends ma bite dure et la guide lentement dans ton trou. Tu halètes de plaisir lorsque la tête glisse à l’intérieur et tu la serres si fort. Tes doigts s’agrippent fermement aux draps alors que ma bite pénètre facilement – tu es vraiment prête pour ça ! Je gémis parce que c’est tellement bon. Je pousse lentement et reste peu profond pour te sentir te serrer et pousser d’avant en arrière. Je prends à nouveau le fouet en verre et je te donne des coups de fouet sur le cul pendant que je baise ton cul avec avidité. Tu te débats et te tortille sous moi. J’ai attrapé ton string autour de tes hanches et je l’ai tiré pendant que je te poussais en rythme. Tes bas noirs remontant jusqu’aux cuisses sont si doux et contribuent à te rendre si sexy et sensuellement salope.

Le déshabillé a glissé sur tes hanches alors que je chevauche ton cul dans une pure excitation. Nous sommes tous les deux submergés par l’extase de ce moment intense et intime et le plaisir qu’il procure. J’attrape une poignée de tes longs cheveux blonds et je les caresse en tirant ta tête en arrière et tu arques ton dos contre moi. J’enfonce plus profondément, tu halètes davantage et des “Oh oui, putain !” sortent de ta bouche. Tu gémis, tu te tortilles et tu repousses avec force et avidité alors que je te pénètre profondément. J’attrape tes hanches et je serre tes fesses et tu adores ça. Tes seins se balancent pendant que tu te pousses contre moi. Tes mamelons et ton clitoris sont durs comme de la pierre. Les doux sons de l’amour, les grognements bruts et les gémissements sexy remplissent notre chambre alors que mes couilles claquent contre ta chatte humide. Je baise ton cul profondément avec de longues poussées et les coups deviennent plus rapides à mesure que le plaisir augmente et que l’orgasme se développe. Soudain, j’explose dans ton cul avec une charge de sperme chaud. “Fuck yeah ! !!” Je frémis alors que je m’enfonce profondément en toi et que je sens ton cul s’agripper à ma queue. Tu gémis de plaisir. Je suis étourdi et je vois des étoiles.

Tu m’ordonnes : “Reste à l’intérieur”, tout en avançant lentement d’avant en arrière en moi, en extrayant tout le sperme de ma queue avec ton gros cul serré et pulpeux. Je me laisse aller à l’orgasme, reprenant mon souffle. “Reste dedans”, ordonnez-vous à nouveau. Ma bite se ramollit lentement en regardant le déshabillé rouge et soyeux qui remonte sur tes hanches. Je passe ma main dans ton dos jusqu’à tes cheveux, j’en attrape une poignée et je tire doucement ta tête en arrière. Tu es tellement sexy et tu m’as fait me sentir tellement bien. Je me retire de toi alors que tu soupires. Je saisis tes fesses et les écarte pour voir mon sperme couler de ton cul vers ta chatte humide.

Je te dis de te lever sur le lit. Tu rampes lentement du coussin/banquette et tu t’allonges sur le lit, les jambes écartées. Tu soulèves tes hanches et je t’aide à enlever le string. Ce n’est pas le moment d’être retenue, même très légèrement. Votre chatte humide attend d’être satisfaite. Je m’agenouille à tes côtés, je presse tes seins et je fais rouler tes tétons entre mes doigts et mes pouces. Je les suce et je sens leur dureté entre mes lèvres. Puis je glisse le long de ton ventre jusqu’aux plaisirs chauds et humides du dessous. Les lèvres de ta chatte bien rasée et ton clitoris dur et prêt à l’emploi réclament de l’attention. C’est ton tour. Tu passes la main entre mes jambes et tu caresses ma bite partiellement engorgée dans ta main. Tes doigts effleurent mon trou du cul de manière séduisante. Tu gémis par anticipation.

Tu prends ta main et je peux voir les ongles de tes doigts rouges écarter les lèvres roses de ta chatte pour moi, alors que mon visage se frotte entre tes jambes écartées et enveloppées de nylon. Tu pousses tes hanches vers moi alors que ma langue lèche tes lèvres. “Oh oui !” tu halètes entre deux respirations. Tu es mouillée de plaisir et prête pour une baise avec la langue qui correspond à la baise avec la bite que ton cul vient de recevoir. Je passe la main sous toi et écarte tes jambes plus largement en sentant le haut de ces foutus bas sexy s’accrocher à tes cuisses volontaires. Je lèche les côtés de tes plis roses, à l’intérieur et à l’extérieur, et mes doigts écartent tes lèvres. Ma langue glisse jusqu’à ton clitoris dur et palpitant.

Je peux sentir ta chaleur et tu es incroyablement humide. D’une main, je serre tes seins et je joue avec tes tétons, tandis que les doigts de mon autre main jouent avec ton trou du cul qui dégouline de sperme. J’effleure de ma langue le haut de ton clito dur qui se tend vers moi et tu halètes. Je le lèche et le suce et le fait tourner autour et autour. Tes hanches s’enfoncent dans mon corps. Je passe ma langue sur ton clito plus rapidement et trouve le rythme de ton désir. Ta respiration s’accélère, tu cambres le dos et tu te déhanches sur mon visage. Je peux te sentir gémir, te tortiller, frémir et t’entendre gémir alors que l’orgasme te submerge en vagues de plaisir atroce. Ton jus de chatte sucré imbibe mon visage. On dirait que ça dure pendant un très long moment.

Puis, dans un élan, tu repousses ma tête de ton clito hypersensible et tu retombes avec fracas. Tu essaies de reprendre ton souffle dans des halètements rapides tandis que je caresse tes cuisses et que je remonte pour m’allonger côte à côte avec ma déesse du sexe. Je caresse tes cheveux et chatouille ta peau du bout des doigts tandis que nous nous câlinons dans un bonheur post orgasmique. Nous sommes allongés là et je chuchote “Je t’aime” à ton oreille tandis que mes mains glissent doucement sur ton corps et t’attirent près de moi pour nous reposer. Tu me dis que tu m’aimes aussi et que tu es une femme très heureuse.

Nous restons allongés ensemble pendant un moment, sans parler, et nous nous endormons. Tu es sur le dos et moi à tes côtés. Après un court moment, tu te penches doucement vers moi, tu prends ma main et tu la guides vers ta chatte. Tu me dis ce que tu veux sans dire un mot. Je suis surpris et excité, car d’habitude nous sommes “un et c’est tout”. Mais en cette fin d’après-midi, alors que la lumière décline à l’extérieur, tu es particulièrement chaude et excitée. Je me montre à la hauteur de l’occasion. Je me déplace et mon visage plonge avidement entre tes jambes et ta chatte encore humide. Je dévore tout et te mange une fois de plus. Ton clitoris et ton jus ont un goût si bon que je te lèche jusqu’au bord encore une fois. Ma bite est maintenant devenue dure alors que tu me presses et me caresses. J’ai envie de mettre ma bite dans ta bouche et que tu me suces jusqu’à ce que je jouisse sur tes lèvres humides et ta langue. Mais pour le moment, ma langue profite de tes autres lèvres très humides et, une fois de plus, de ton clitoris très gonflé et dur – le centre de ton désir. Cette fois, tu jouis rapidement et tu es maintenant complètement trempée, tout comme les draps. Mais j’ai toujours une bite dure et je me glisse entre tes jambes pour pénétrer dans ta chatte consentante et en attente. J’entre et je sors en même temps que je te pénètre. La sensation de chaleur soyeuse est putain de fantastique. Je soulève l’une de tes jambes contre ma poitrine et je mords dans ta chatte avec une sensation différente pour nous deux jusqu’à ce que j’explose à nouveau. Puis nous nous effondrons ensemble, totalement épuisés et complètement amoureux car le sexe s’est amélioré au fil des ans. Je tire le drap sur nous et je me roule à côté de toi sur la tache humide de notre amour. J’ai hâte que nous retrouvions nos forces pour faire à nouveau l’amour de façon aussi brute et lascive. Peut-être la semaine prochaine, dans l’après-midi ?